Technologie du TBI
Accueil 
Histoire des tableaux 
Technologie du TBI 
I comme Interactif 
Impact du TBI 
Pour une Réussite 
Mon utilisation 
Mon film sur le TBI 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un tableau blanc interactif est en fait une partie seulement d'un dispositif plus complexe. Le dispositif le plus fréquent est un trio, tableau numérique - ordinateur - vidéoprojecteur.

dia_gray.gif Le tableau blanc est à la fois la surface de projection et la surface de commande. C'est un périphérique d'interface utilisateur équivalent à une tablette graphique de grande taille, relié en général à un port USB de l'ordinateur. Il a sa propre alimentation.

dia_gray.gif L'ordinateur, élément essentiel, pilote l'ensemble : il envoie l'information visuelle au vidéoprojecteur et reçoit l'information créée sur la surface du tableau au moyen du stylet électronique, cette information pouvant être une commande informatique classique (faite "normalement" avec la souris) ou une écriture traditionnelle (faite "normalement" avec la craie) dans le logiciel spécifique du tableau interactif.

dia_gray.gif Le vidéoprojecteur permet, par l'intermédiaire du câble VGA, d'afficher immédiatement sur le tableau le résultat obtenu. L'opérateur voit, en temps réel, l'exécution de sa commande interprétée par l'ordinateur. Le vidéoprojecteur a aussi sa propre alimentation.

 

Photo prise au lycée Antoine Roussin Saint Louis de la Réunion

Photo prise au lycée Antoine Roussin Saint Louis de la Réunion

Salle équipée d'un tableau interactif mural. Ordinateur portable sur le bureau de l'enseignant.

Vidéoprojecteur au plafond dans sa cage sécurisée.

 

   Les premières liaisons filaires tableau - ordinateur étaient réalisées par le port série (ou port Com RS 232). On a vu très vite apparaître la liaison par le port USB qui permet une connexion à "chaud", c'est-à-dire ordinateur déjà démarré. Avec le développement du "sans fil", viendront rapidement des liaisons infrarouges et surtout Wifi.

   La liaison ordinateur - vidéoprojecteur est classiquement réalisée à l'aide d'un câble blindé VGA de longueur suffisante. En ce moment, apparaissent des vidéoprojecteurs à connexion sans fil de type Wifi, qui simplifiera une partie de l'installation, mais le vidéoprojecteur aura toujours besoin de son alimentation électrique vu sa consommation.

   Evidemment, le seul lien entre le vidéoprojecteur et le tableau est le cône de lumière qui envoie l'image de l'écran de l'ordinateur sur le tableau numérique.

   Il existe un autre type de dispositif avec un système de rétroprojection : ce dispositif est encombrant et ne convient pas à l'espace physique d'une salle de classe.

 

 

 


pierre.puget@ac-reunion.fr